Le test diagnostic direct de l’APR est possible

omme vous le savez déjà, le gène mutant responsable de l’APR a été trouvé.
Un test direct a été mis au point, lequel décèle la mutation directement dans le gène qui est homozygote chez les Schapendoes atteints par l’anomalie.
Depuis le 1er octobre 2008, L’Université de la Ruhr à Bochum propose le test de diagnostic direct de l’APR. La fiabilité du diagnostic est pratiquement de 100%. Les individus hétérozygotes (porteurs) destinés à l’élevage, peuvent être avec certitude, différenciés des individus génétiquement normaux (homozygotes) et des animaux malades (homozygotes mutants).
Depuis le 1er mars 2018, le test est réalisé par Biofocus LADR Gesellschaft für biologische Analytik en Allemagne.
Le coût est de 59,50€ vous recevrez les instructions pour le paiement avec les résultats du test.
En suivant ce lien [PDF], vous trouverez un formulaire interactif pour le Diagnostic Génétique Moléculaire que vous pouvez remplir sur votre ordinateur puis imprimer.

Veuillez présenter ce formulaire à votre vétérinaire et demandez-lui de réaliser, soit:
1.    Des prélèvements sanguins
Pour un meilleur résultat, il est fortement recommandé de réaliser le test avec du sang. Pour ce test, il faut 2 tubes de 5ml de sang chacun; si ce n’est pas possible, 4ml ou au pire, 3ml pour chaque échantillon. Comme les échantillons sanguins donnent des résultats plus fiables, il est recommandé d’envoyer du sang.
Ou
2.    Prélèvement par frottis de la muqueuse de la joue avec un coton-tige.

C’est seulement si c’est impossible ou trop difficile (par exemple pour les chiots) de prélever du sang, que vous pouvez demander à votre vétérinaire de faire sur chaque chien ou chiot, au moins 3 prélèvements sur tampon (coton-tige). Frottez avec un coton-tige  propre au moins 10 fois le long de l’intérieur de chaque joue et mettez les séparément dans un tube propre et sec ou dans une pochette  « zip-lock ».
En outre, vous devez joindre:
3.    Une copie du pédigrée (ou du certificat de naissance) du chien.
4.    Si possible, une copie du plus récent compte-rendu de l’examen oculaire ECVO
5.    Le formulaire de demande de test de Diagnostic Génétique Moléculaire complété et signé.

Envoyez le tout en «Envoi Prioritaire » par la poste à L’Université de la Ruhr à Bochum en Allemagne.

Important:Les échantillons de sang et/ou coton-tiges devront être réalisés et envoyés de préférence en début de semaine afin qu’ils arrivent à destination le plus vite possible.
Marquez bien le nom du chien sur chaque prélèvement de sang ou de cellules buccales

Pour les chiens déjà testés  par le test  indirect.
En raison de la distance entre le marqueur  et la mutation identifiée qui est d’environ1,6Mb, il y a une chance théorique qu’il y ait des « faux négatifs », et par là même des résultats positifs.  Chez le Schapendoes, la marge d’erreur entre les résultats du marqueur et ceux obtenus par le test de mutation est de l’ordre de 1%de tous les chiens testés, cependant, seul l’allèle « b » est concerné. En conséquence, nous recommandons de faire le test direct pour tous les schapendoes chez qui on a trouvé au moins 1 allèle « b » avec le test du marqueur indirect.

Par conséquent, il suffit, pour les propriétaires de schapendoes testés par le test indirect, d’envoyer le formulaire de demande de test direct. (SVP, notez bien le numero PRASD du test indirect). Le résultat sera envoyé à l’adresse indiquée en même temps que la demande de paiement de 30€ (Il n’est pas utile d’envoyer du sang et la copie du pédigrée des schapendoes déjà testés par le test indirect du marqueur)